Combien de personnes sont mortes lors de la bataille de Verdun ?

Bataille de Verdun, (21 février-18 décembre 1916), engagement de la Première Guerre mondiale au cours duquel les Français ont repoussé une importante offensive allemande. Ce fut l’une des batailles les plus longues, les plus sanglantes et les plus féroces de la guerre ; les pertes françaises s’élevèrent à environ 400 000, les allemandes à environ 350 000. Environ 300 000 personnes ont été tuées.

Par ailleurs, combien de pertes lors de la bataille de Verdun ?

Avec un bilan de 143 000 morts pour les Allemands (sur un total de 337 000) et de 162 440 morts pour les Français (sur un total de 377 231), Verdun symbolise, plus que toute autre bataille, la nature meurtrière et sanglante de la guerre sur le front occidental pendant la Première Guerre mondiale.

Par la suite, la question est de savoir combien de soldats ont participé à la bataille de Verdun. Pendant une seule semaine d’opérations, plus de 190 000 soldats français et 25 000 tonnes de munitions, de nourriture et de fournitures ont été acheminés vers le front.

Ainsi, qui a gagné la bataille de Verdun ?

On dit que les Français ont perdu plus de 360 000 hommes et les Allemands près de 340 000. Pour soulager la pression exercée sur les Français, les Britanniques lancent la bataille de la Somme en juillet 1916. On espérait qu’une victoire britannique rapide obligerait les Allemands à retirer leurs troupes de la région de Verdun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.